Nous aurions pu vous préparer un article sur le COVID, le déconfinement ou la reprise progressive des activités économiques – mais a fortiori, ce fatras d’actualités brûlantes, vous en avez déjà soupé jusqu’à-plus-soif.

Plutôt que de nous perdre en conjectures brumeuses sur l’avenir, nous avons préféré revenir sur l’une des missions que nous avons récemment accomplies chez WeBop, à savoir la remise à neuf du site WordPress de CFA (doux acronyme pour « Chemisage France Aquitaine »).

Car, oui, au cas où vous l’ignoriez : un WordPress aussi ça s’entretient !

Pourquoi faire une maintenance de votre site Wordpress

Pourquoi faire la maintenance de son site WordPress ?

Avant d’attaquer de but en blanc, il serait sans doute sage de préciser deux ou trois choses sur la question.

Après tout, vous n’êtes peut-être pas un pro.

Et si d’aventure vous n’y entendez absolument rien à l’univers numérique, pas de soucis, on va faire simple.

D’ailleurs, plutôt que de vous tenir trois heures la jambe avec d’épouvantables pavés techniques, soyons brefs, soyons concis : ce que l’on entend par « faire la maintenance de son site WordPress », c’est principalement le mettre à jour pour lui éviter une obsolescence fatale.

Le numérique, ça va vite. Votre site dépérit lentement mais sûrement s’il ne s’adapte pas aux nouvelles contraintes de l’écosystème web !

Vous voulez des détails ? Ça marche. Dans les faits, vous devez mettre votre site à jour pour trois raisons principales :

  1. Procéder à la correction de bugs: en informatique, le 0 bug, ça n’existe pas (ou alors vous avez trouvé le mouton à cinq pattes). Leur degré de gravité varie du mineur au critique, mais dans tous les cas, si on ne les corrige pas, ils vont rester en place et générer à la longue des problèmes supplémentaires.

Un seul bug peut même vous faire perdre un temps précieux : pensée pour l’un de nos clients qui est venu nous trouver à l’époque pour résoudre un problème de page panier défectueuse (les produits ajoutés par les utilisateurs n’apparaissaient pas) et qui s’est retrouvé pendant plusieurs jours à gérer les commandes au téléphone…

  1. Résoudre des problèmes de sécurité: votre WordPress utilise sans doute des plugins ou des fonctionnalités propres à son thème. Et puisque l’on a dit précédemment que le 0 bug n’existe pas, ces plugins comportent peut-être des failles de sécurité par lesquelles les pirates peuvent s’introduire pour hacker votre site sans fioritures ! Dans ces conditions, une bonne mise à jour s’impose pour parer à tout imprévu.

Restez vigilant là-dessus ! Le piratage de votre site peut avoir des effets dramatiques : un prospect nous a un jour sollicités après s’être aperçu que du contenu vantant les mérites d’une célèbre pilule bleue s’était glissé dans ses pages. Conséquence indirecte : son site, considéré comme indigne de confiance par Google, coulait dans les tréfonds des résultats de recherche… Par où le pirate était entré ? Par une faille dans le plugin de sliders qu’il utilisait à l’époque !

  1. S’adapter aux nouvelles technologies: on l’a dit tout à l’heure, le web, ça évolue vite, et il est vital de s’adapter aux évolutions techniques pour ne pas finir dans un fossé. D’ailleurs, ce n’est pas juste une question technique, mais aussi graphique (un petit ravalement de façade s’avère souvent salutaire).

C’est précisément l’un des aspects que recouvrait notre mission de maintenance WordPress pour CFA, ce qui nous permet d’amorcer notre transition séance tenante.

Notre mission de maintenance WordPress pour CFA

Si, malgré tout ce que l’on vient de vous dire, vous pensez encore que mettre à jour WordPress se résume à appuyer sur un bouton magique, permettez-nous de vous dire que vous vous trompez dans les grandes largeurs.

Découvrir le site Internet Chemisage France Aquitaine