Oui, on sait, vous allez nous accuser de verser dans le marronnier :

« Quoi, encore un énième article sur l’UX et l’UI ? Mais le sujet a déjà été abordé trente-six mille fois ! »

Ok, c’est vrai, vous avez raison : des articles qui couvrent le sujet, il y en a pléthores 😬

Mais vous savez quoi ? Chez WeBop, la question revient pourtant souvent sur la table quand on est en clientèle, et le constat est sans appel :

Tous les pros n’ont pas forcément saisi la différence entre l’UX Design et l’UI Design.

Et on ne va certainement pas leur jeter la pierre : pour l’immense majorité d’entre eux, le web, ce n’est pas leur secteur d’activités, et ça ne rentre pas dans leurs compétences (c’est bien pour ça qu’ils font appel à nous d’ailleurs).

On s’est donc dit que ça ne ferait pas de mal un petit article sur ces deux notions, synthétisées autant que se peut, et à faire circuler auprès de tous ceux qui se poseraient encore des questions existentielles à propos de ces sujets.

Qu’est-ce que l’UI Design ?Qu’est-ce que l’UX Design ?

Faisons court, faisons simple :

L’UX Design, c’est l’ensemble des actions et des méthodes mises en œuvre pour optimiser l’expérience utilisateur (c’est d’ailleurs ce que signifie l’acronyme « UX », « User Experience », dans la langue de la perfide Albion).

En d’autres termes, cette discipline vise à proposer la meilleure expérience possible pour un visiteur sur un site web.

Ça vous paraît encore un peu nébuleux ? On va prendre un exemple.

Imaginons un site web qui vende des poulaillers haut de gamme en bois de teck, disons poulailler-en-teck.fr (ne cherchez pas, ça n’existe pas). Le site a été créé en 2005 et n’a jamais eu de petit lifting graphique depuis.

C’est donc un site très laid, très vieillot, avec pas mal de problèmes :

  • Le design est très, très vieux, on l’a dit… Ça n’incite pas forcément à rester.
  • Les couleurs sont criardes, les images de basse qualité; s’en dégage une impression d’amateurisme.
  • Le menu est difficilement accessible, les visiteurs passent un temps fou à trouver les informations dont ils ont besoin.
  • La navigation sur le site est pénible, les informations sont trop éclatées.
  • Enfin, le site n’est pas compatible mobile ou tablette, c’est un calvaire de naviguer dessus à partir de ces appareils.

Vous l’aurez compris, les gens fuient littéralement en arrivant sur ce site.

Eh bien, poulailler-en-teck.fr ne bénéficie pas d’une bonne UX !

Ces quelques exemples vous auront d’ailleurs mis la puce à l’oreille :

S’assurer d’une bonne expérience utilisateur sur son site, c’est maximiser les chances de conversion, et donc de générer du chiffre d’affaires.

C’est aussi simple que ça.

Qu’est-ce que l’UI Design ?

Qu’est-ce que l’UI Design ?

Accrochez-vous, ça peut être déroutant :

L’UI Design, c’est l’ensemble des règles et des méthodes pour concevoir des interfaces optimisées pour les utilisateurs.

On vous voit perplexe : « Hein ? Mais c’est la même chose, non ? » 🤔

Eh bien non. On vient de vous le dire, l’UX Design cherche à optimiser l’expérience utilisateur sur le site, dans sa globalité.

L’UI Design, quant à lui, ne se préoccupe QUE des interfaces.

L’UI Design peut donc être considérée comme une sous-discipline de l’UX Design 😉

Un autre petit exemple pour bien vous faire comprendre :

Imaginons qu’une agence (au grand hasard, WeBop) ait accompli une mission de refonte du site web de poulailler-en-teck.fr. WeBop avait une mission d’UX Design, et parmi celle-ci, une tâche de conception d’interface optimisée (donc de l’UI !) :

  • L’UI Designer a d’abord rajouté une barre de recherche aux catégories produits, ainsi que des filtres, afin de pouvoir trouver rapidement le poulailler adéquat.
  • D’ailleurs, quand on utilise les filtres, les produits se mettent à jour automatiquement.
  • De plus, le Designer a rajouté des animations rigolotes en CSS sur les filtres, ce qui permet d’apporter un côté attractif et ludique à la recherche produit.
  • L’interface est épurée, minimaliste, ce qui permet de conserver l’attention du visiteur.
  • La police d’écriture est claire et lisible, suffisamment grande, ce qui apporte un important confort de lecture.

C’est parfait : la refonte est une réussite, poulailler-en-teck.fr bénéficie désormais d’une excellente UI (et d’une parfaite UX !).

Vous l’aurez compris, si les notions d’UI et d’UX sont si souvent confondues, c’est qu’elles sont étroitement corrélées.

L’UX, ce n’est pas de l’UI. Mais l’UI fait (doit faire) partie de l’UX !

Dit autrement :

L’UX Designer, c’est le stratège, l’UI Designer, le tacticien.

On ne pourra pas faire plus clair 👌

H2 : Votre site est-il compatible mobile ?

Parmi les principaux éléments qui permettent d’améliorer de façon significative l’expérience utilisateur, citons…

La compatibilité mobile et tablette !

Il faudrait que l’on fasse tout un article sur l’art et la manière d’adapter un site de façon responsive, mais retenez en tout cas ceci :

  • Il y a de plus en plus d’usagers mobiles. D’ailleurs, chez beaucoup de nos clients, lorsque l’on regarde les statistiques, l’audience mobile dépasse l’audience desktop!
  • Dans ces conditions, chaque site doit être décliné en différentes versions, trois pour être précis : desktop, mobile et tablette.

Si votre site n’est pas compatible mobile…

  • Les usagers mobile vont difficilement naviguer sur votre site, l’expérience utilisateur sera désastreuse.
  • Vous allez donc vous priver de beaucoup de chiffre d’affaires
  • En plus, Google favorise désormais son index de résultats mobile. Si vous n’avez pas de site compatible mobile, vous risquez d’être quelque peu pénalisé question visibilité ! Mais ceci est une autre histoire…

Vous aimeriez en savoir davantage, ou passer à la vitesse supérieure avec votre site ?

Vous savez où nous trouver !